Avertir le modérateur

10/12/2007

Tunisie : Accord d’Agadir et cumul pan-euro-med : de la théorie à la pratique !

Tunisie : Accord d’Agadir et cumul pan-euro-med : de la théorie à la pratique !    

The Adviser – Tunisie- par : Source : tunis@missioneco.org 

L’unité technique de l’accord d’Agadir, établie à Amman en Jordanie, organise, à Tunis, un 1er Forum économique régional. L’accord d’Agadir met en place, depuis mars 2007, une zone de libre-échange quasi totale entre quatre pays (Jordanie-Tunisie-Egypte-Maroc). Schématiquement, l’accord d’Agadir, combiné au cumul pan-euro-méditerranéen, permet à des produits fabriqués en Tunisie d’incorporer, dans certaines limites déterminées pour chaque type de produit, des intrants en provenance d’autres pays Agadir, sans perdre le traitement préférentiel, -la franchise douanière-, à l’entrée de l’UE. Le schéma s’applique, réciproquement, pour des produits fabriqués dans un autre pays Agadir à partir d’intrants tunisiens. Le programme du Forum prévoit deux ateliers de travail concernant le textile-habillement et l’automobile, les deux secteurs où les opportunités semblent les plus prometteuses :

Pour un véhicule automobile, l’accès au marché UE en franchise douanière requiert que les intrants «hors zone» incorporés dans le produit fini n’excèdent pas 40% de la valeur ajoutée totale. Donc, dans le cas d’une production au Maroc, par exemple, des pièces détachées originaires de Tunisie permettraient au produit fini marocain de réduire la quote-part « hors zone». Pour la Tunisie , la « zone pan- euroméditerranéenne de cumul de l’origine » s’étend aux pays de l’UE (dont Roumanie et Bulgarie), de l’AELE (Suisse, Lichtenstein, Norvège, Islande), à la Turquie et, donc, aux autres pays Agadir (Maroc, Jordanie et

Egypte). Parmi les autres exemples cités par l’Unité technique : des chaussures réalisées en Tunisie avec du cuir égyptien ou jordanien, des meubles fabriqués en Bulgarie avec du contreplaqué de Tunisie, du jus de fruit produit au Maroc à partir de fruit égyptien et de packaging tunisien, etc.

Pour la confection, l’accès au marché UE en franchise douanière requiert que les opérations de tissage et de confection soient réalisées dans la zone. Donc, dans le cas d’une production en Tunisie, un tissu originaire de Turquie, par exemple, permettra au produit fini tunisien de remplir ces deux obligations. A ce jour, la pratique d’Agadir par les entreprises reste très limitée. Il s’agit désormais de tester concrètement le dispositif, dans sa version simple (zone de libre-échange) et complexe (cumul pan euro med).

Au programme de cette manifestation figurent l'organisation de réunions professionnelles (one to one) entre les hommes d'affaires des pays membres et des ateliers de travail sur les secteurs du textile-habillement et les composants automobile. Bon nombre de textiliens, de constructeurs automobiles et de représentants des ministères du Commerce et de l'Investissement, des quatre pays membres sont attendus à cette manifestation.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu