Avertir le modérateur

25/12/2007

Le tourisme médical en plein essor

Le tourisme médical en plein essor

 

The Adviser Mag –Tunisie -      

La Tunisie , une destination médicale mondialement reconnue 

• 71.500 patients étrangers soignés dans les cliniques privées tunisiennes et 150.000 curistes dans les centres de thalassothérapie

La Tunisie s'emploie à se forger une réputation de destination médicale reconnue à l'échelle arabe, africaine et européenne. Le secteur médical du pays n'a désormais rien à envier au progrès de la médecine des pays avancés.

Trois indicateurs illustrent cette performance : il y a tout d’abord la baisse du nombre des malades tunisiens envoyés à l’étranger, lequel est passé de 1.152 en 1987 à moins de 180 malades en 2006. Vient ensuite l’accroissement du nombre des étrangers hospitalisés dans les cliniques tunisiennes, lequel est passé de 43.000 en 2003 à 71.500 en 2006, dont 80% sont d’origine maghrébine et 10% d’origine européenne.

Enfin, aux côtés des patients étrangers qui viennent se soigner en Tunisie, quelque 150.000 curistes fréquentent annuellement les centres de thalassothérapie du pays.

Pour Dr Boubaker Zakhama, président de la Chambre syndicale des cliniques privées, plusieurs facteurs ont contribué au rayonnement des services offerts par les établissements hospitaliers tunisiens aux patients étrangers, dont notamment la disponibilité d’équipements médicaux de pointe, le professionnalisme du cadre paramédical tunisien, la haute qualité des soins et la notoriété acquise par les médecins tunisiens.

M. Salah Omar, citoyen libyen dont la mère est hospitalisée dans une clinique de la capitale pour insuffisance respiratoire, estime que les médecins tunisiens jouissent d’une grande crédibilité en Libye, ce qui incite plusieurs de ses concitoyens à choisir la Tunisie pour se soigner.

Autre facteur non moins important ayant contribué à l’émergence de la Tunisie en tant que destination médicale attractive, la facilité d’accès aux soins et la célérité avec laquelle les dossiers médicaux des patients sont transférés.

Compétences confirmées

Melle Maïga Boussiratou, patiente malienne, arrivée en Tunisie dans un état critique et hospitalisée actuellement dans une des cliniques de la banlieue de Tunis, a exprimé sa satisfaction quant à la rapidité des soins qui lui ont été prodigués jusqu’à présent.

Le secteur médical du pays, fort de compétences confirmées et capables de maîtriser moult spécialités très pointues, peut désormais répondre à l’ensemble des traitements sollicités par les patients étrangers.

Pour Dr Zakhama, les patients venant des pays africains ont généralement besoin d’actes médicaux lourds et spécialisés à l’instar de la chirurgie cardiovasculaire, la neurochirurgie, la chirurgie orthopédique et l’ophtalmologie.

A cet égard, la chambre syndicale des cliniques est parvenue, grâce au soutien du ministère de la Santé et du Centre de promotion des exportations (Cepex), à conquérir des marchés africains, ce qui a permis aux établissements tunisiens de recevoir des malades du Mali, de Mauritanie, du Bénin et de Côte d’Ivoire.

Quant aux soins sollicités par les patients européens, il s’agit particulièrement de la chirurgie esthétique et des soins dentaires, domaines dans lesquels les compétences médicales tunisiennes sont internationalement reconnues.

Autre facteur incitant les patients étrangers à venir se soigner en Tunisie, la compétitivité des prix.

Dr Zakhama indique, à ce propos, que la tarification appliquée aux étrangers obéit généralement à une réduction selon un accord préétabli entre la clinique et le client, notamment quand la facture devient lourde.

80 cliniques privées

Pour mémoire, la Tunisie compte actuellement près de 80 cliniques privées (contre seulement 21 cliniques en 1987) d’une capacité d’accueil de 2.500 lits et dont la plupart sont très développées et équipées de technologies de pointe.

Plusieurs cliniques tunisiennes se sont engagées dans des stratégies de promotion de la qualité. Pas moins de 5 établissements viennent d’obtenir la certification de qualité ISO 9000 (version 2000).

Selon Dr Ali Jbira, président du Syndicat national des médecins spécialistes de libre pratique, l’essor remarquable qu’a connu la médecine privée a permis d’attirer un nombre de plus en plus important de patients étrangers, encouragés par la haute qualité des soins, le savoir-faire des compétences tunisiennes et les prix très compétitifs comparés à d’autres pays.

"Le capital confiance dans la compétence et l’efficacité du secteur de la santé privée explique à lui seul l’accroissement du nombre des malades étrangers de différentes nationalités qui viennent se soigner en Tunisie, particulièrement dans les établissements privés", a explique Dr Jbira avant d’ajouter : "Cette catégorie de clientèle est entourée d’une sollicitude particulière par les praticiens et bénéficie de la même qualité des soins prodigués à la clientèle tunisienne".

Essor constant de la pratique médicale

Dr Faouzi Charfi, secrétaire adjoint du même syndicat, a évoqué l’essor qui va crescendo que connaît le secteur médical privé grâce aux incitations instituées par l’Etat en vue de promouvoir la Tunisie en tant que destination médicale attractive.

Au nombre de ces encouragements, il a cité une législation incitative perceptible, entre autres à travers la promulgation en 2001 d’une loi sur la création de cliniques privées offshore. Cette loi vient renforcer le dispositif attractif des investissements directs étrangers en Tunisie et permet d’attirer de grands noms de la médecine d’Europe et d’ailleurs et de faire en sorte que la Tunisie devienne une grande destination médicale dans le monde.(TAP)

 

15:43 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu