Avertir le modérateur

25/12/2007

Tunisie : Budget Général de l’Etat 2008 : L’arbitrage des contraintes

Tunisie : Budget Général de l’Etat 2008 : L’arbitrage des contraintes 

 

The Adviser Mag – Tunisie-

 

 

Le budget général de l'Etat pour l'exercice 2008 sera débattu au Parlement à compter de samedi 24 novembre 2007.

 

Le budget du prochain exercice porte le sceau de plusieurs contraintes, pour la plupart exogènes : poursuite de la flambée du cours mondial du pétrole, accroissement des prix des produits de base (céréales et huiles végétales subventionnées), parachèvement du processus de démantèlement tarifaire avec l’Union européenne, réduction des droits de douane avec d’autres pays…

 

Compte tenu de l’ensemble de ces contraintes, les estimations du budget général de l’Etat pour 2008 sont calculées sur la base de plusieurs scénarios dont un prix du baril de pétrole de l’ordre de 75 dollars, le maintien du taux de change du dollar dans la limite de 1,320 dinar, le maintien au niveau actuel des prix des céréales et des huiles végétales compensées la poursuite de la subvention «exceptionnelle» des hydrocarbures dans la limite de 400 millions de dinars et celle des produits de base à hauteur de 700 millions de dinars.

 

Le montant de ce budget s'élève à 15 milliards de dinars environ contre 14,460 milliards de dinars en 2007, soit une hausse de 540 millions de dinars (+1,8%). Ce budget représente 31,6% du PIB.

 

Le budget de 2008 sera financé à hauteur de 11,764 milliards de dinars par des ressources propres et de 3,578 milliards de dinars par des emprunts.

 

Les ressources propres seront générées dans une proportion de 10,028 milliards de dinars par les ressources fiscales et de 1,736 milliard de dinars par des ressources non fiscales. Ces dernières recettes seront assurées par les privatisations, les revenus du pétrole et la redevance sur le gaz. Ces estimations devraient se traduire, en 2008, par un taux de pression fiscale de l'ordre de 20,7%.

 

Quant aux emprunts, ils seront mobilisés dans la limite de 1100 millions de dinars sous forme d'aides et d'emprunts publics, de 642,9 millions de dinars par des crédits financiers et acheteurs privés et le reste par des emprunts intérieurs.

 

Le budget de l’Etat servira à financer les dépenses de l'Etat. Ces dépenses sont réparties entre les dépenses de gestion (8,525 milliards de dinars), les dépenses de développement (3,244 milliards de dinars) et le remboursement de la dette publique (3.910 millions de dinars).

 

Les dépenses de gestion sont réparties entre les dépenses des salaires (5,780 milliards de dinars, soit 67,8% du total) et les dépenses de recrutement. La priorité sera accordée aux recrutements dans les secteurs de l’éducation, la formation et l’enseignement supérieur, la santé, la jeunesse et le sport. Sur un total de 12000 recrutements prévus, 8000 profiteront à ces secteurs.

 

Concernant les dépenses de développement, le budget général de l’Etat en affecte 56% aux activités économiques. Il prévoit une enveloppe «exceptionnelle» de 400 millions de dinars destinée à atténuer l’impact de l’augmentation du prix des hydrocarbures sur les agents économiques et 700 millions de dinars pour subventionner les produits de base.

 

Budget 2008 : 15,242 milliards de dinars

 

15,242 milliards, c’est le budget de l’Etat tunisien pour l’année 2008. Un budget en augmentation de 6,1% par rapport à celui de 2007 et dont les recettes proviendront, essentiellement, des impôts, taxes, contributions, divers revenus et prêts.

 

Les dépenses de gestion (rémunérations publiques, moyens des services, interventions publiques et dépenses de gestion imprévues) représenteront 55,5% du budget 2008 (8,458 milliards de dinars) contre 52,5% en 2007, en augmentation de 12%.

 

Autres dépenses sur budget 2008 :

 

- Intérêts de la dette Publique : 1,240 milliard de dinars

 

- Dépenses de développement : 2,611 milliards de dinars

 

- Remboursement du principal de la dette publique : 2,330 milliards de dinars

 

- Dépenses des fonds spéciaux du trésor : 0,602 milliard de dinars

 

 M.G.S. Par Abou Sarra

 

17:40 Publié dans economie | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Cher Monsieur,
Nous sommes une société spécialisé dans la peinture intérieure et extérieure, décoration des grandes espaces, nettoyage à domicile du sol, salon, moquette, tapis, couette….
Déménagement (montage et démontage), maintenance informatique et réparation de l'électricité, plomberie, mise en place après travaux.
Merci de contacter Mme Insaf au 00 216 22 161 771

Écrit par : azzabi | 13/09/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu