Avertir le modérateur

03/02/2012

Tunisie: SMART HOST, la start-up qui veut révolutionner l’entreprise par le ''Cloud Computing''

The Advisor Magazine - Tunis- Cherif.s

Smart Host est une nouvelle start-up tunisienne, créée par des compétences tunisiennes , qui entamera ses activités en avril 2012, avec le lancement d’une panoplie de solutions technologiques et applications innovantes utiles aux entreprises. 


Cette start-up sera centrée sur le Cloud computing qui se situe au cœur de l’innovation, selon ses concepteurs. Ainsi, Smart Host veut changer les règles du jeu notamment en changeant la culture interne de l’entreprise et trouver les outils indispensables pour augmenter leurs productivités et réduire leurs coûts, a expliqué Walid Khodja, directeur général adjoint de Smart Host. Ces solutions seront destinées aux entreprises publiques et privées afin d’améliorer leur productivité, leur efficacité et leur gestion à travers le Cloud.

Ainsi, le client aura accès à l’innovation et aux performances business de son entreprise grâce à des outils simples pour un prix raisonnable de l’ordre de dizaines de dinars par mois et par utilisateur, précise M. Khodja.

smarthost1-020212.jpg

Lors d' une conférence de presse a tenue hier,  jeudi 2 février 2012 à Tunis, en présence de Mohamed Bridaa, DG Microsoft, Abdelwahab Essafi, PDG de Prologic, le principal investisseur de Smart Host, ainsi que Mahmoud Bouden et Taoufik Ben Khemis, actionnaires du projet, pour faire cette annonce, soulignant que la société sera «le premier opérateur B2B entièrement dédié au "Cloud Computing" en Afrique du Nord». Juste créée, Smart Host pense déjà à son expansion à l’internationale avec l’ouverture de son bureau à Dubaï, un Datacenter à Paris fin 2012 et un bureau à New York début 2013.

Jusqu’à maintenant 1,5 million de dinars ont été investis dans ce projet qui recrute 15 personnes et qui s’attend à quadrupler son chiffre d’affaires rapidement et à avoir une soixantaine de collaborateur en Tunisie d’ici 3 ans. Walid Khodja promet à ses clients une bande passante de 1 gigabit pour leur Datacenter et une moyenne de 70% en moins pour les coûts de travail.

Microsoft sera le partenaire de Smart Host. Mohamed Bridaa a indiqué, dans ce cadre que ce nouveau partenariat s’inscrit au cœur de leur stratégie de développement du Cloud et la création de nouvelles opportunités de business pour les start up tunisiennes. Il a, également, expliqué que la Tunisie manque de start-up qui peuvent générer beaucoup de postes d’emploi.

D’ailleurs, la Start-up exposera, pour la première fois, ses solutions diverses et applications innovantes dans le domaine du ‘Cloud Computing lors du prochain événement "Tech Days de Microsoft" qui se tiendra les 8 et 9 février 2012 au Palais des congrès à Tunis.

Smart Host a mis en ligne des solutions d'entreprises, comme la gestion de la relation client (CRM) ou des solutions de gestion documentaire et de workflow, et lancera prochainement en Tunisie sa plateforme "Infrastructure As A Service" (IAAS) qui permettra de louer des serveurs virtuels sur demande.

smartgrouphq.jpg

En outre, la société a, également, annoncé de nouvelles solutions et applications, pour la Tunisie et l’Afrique du Nord, dont notamment "Intajya" pour le secteur des services, "Tatawa3" pour les organisations à but non lucratif, "Manzili" pour les entreprises du secteur immobilier "Mousafer" offerte aux agences de voyage, "Taalim" pour le système éducatif et "Misa77a" pour le secteur de la santé.

Notons que le Cloud computing consiste à déporter sur des serveurs distants des stockages et des traitements informatiques traditionnellement localisés sur des serveurs locaux ou sur le poste de l'utilisateur.

Ainsi, les applications et les données d’une entreprise ne se trouvent plus sur l'ordinateur local, mais – métaphoriquement parlant – dans un nuage «Cloud» composé d'un certain nombre de serveurs distants interconnectés au moyen d'une excellente bande passante, indispensable à la fluidité du système.

L'accès au service se fait par une application standard facilement disponible, la plupart du temps à travers un navigateur Web. L’entreprise choisira donc quoi mettre dans le nuage : son infrastructure, ses plateformes ou ses applications. Elle pourrait décider parmi 3 modèles de services : software as a service (SaaS), platform as a service (PaaS) ou infrastructure as a service (IaaS)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu